Et si vous rechargiez vos batteries… avec votre corps ?

Des chercheurs travaillent sur la possibilité de récolter de l’énergie via un générateur thermoélectrique, qui permettrait d’utiliser la chaleur corporelle comme source d’approvisionnement pour certains terminaux et objets connectés. Mais les défis sont nombreux.

En l’espace de vingt ans, les smartphones sont devenus incroyablement grands et fins. Ils sont aussi désormais beaucoup plus puissants que les mobiles que l’on avait dans la poche. Tout cela, grâce à la miniaturisation continue des composants. Mais cette évolution s’est déroulée au détriment d’une caractéristique pourtant centrale des mobiles : l’autonomie de fonctionnement.

Les smartphones contemporains tiennent aujourd’hui difficilement au-delà d’un jour ou deux après une recharge complète. Forcément, entre le grand écran — qui peut être aussi très lumineux –, la communication en 4G, la vidéo ou les jeux, les usages comme les composants ne sont pas vraiment de nature à économiser l’énergie de la batterie. Celle-ci peut fondre comme neige au Soleil.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *